Changement de site

 

 

Pour suivre l’actualité de mon travail merci de suivre le lien suivant :

http://www.naima-carbonare.com

 

 

 

 

 

Premier souvenir de peinture: J’étale de la peinture sur une feuille. celle-ci se gondole sous l’effet de l’eau. J’observe, fascinée, la couleur glisser dans les creux… Fascinée,  car c’est comme si les matières combinées: l’eau, la peinture, le papier, avaient une vie propre. Mon pinceau est la baguette qui déclenche cette magie.

Cette fascination ne m’a jamais quittée.

Au fil du temps, mes études aux Beaux-arts de Lyon, mes années à Florence, mes expositions en France ou ailleurs, la rencontre avec de nombreux artistes, sont venues nourrir et enrichir mon travail. Je multiplie les expériences et mets mon savoir faire au service du cinéma, de l’enseignement et de l’événementiel.

J’aime combiner maîtrise et lâcher-prise, en me laissant surprendre par les métamorphoses des matières sur lesquelles je travaille.

 Mes tableaux sont la combinaison d’influences diverses.

La première vient de ma jeunesse passée en Afrique où l’art est sacralisé. La dernière est la physique quantique, plus spécialement ces ondes invisibles qui relient toutes choses entre elles.

L’utilisation de la matière peinture évoque les mouvements de l’insaisissable: le vent, l’eau, la brume, le feu…La nécessité d’équilibrer le tableau avec du concret est matérialisée par la présence de pierres, d’écorce….

En ‘coproduisant’ avec ces matières premières issues du monde végétal et minéral, je cherche, avec la lumière, à rendre visible le lien qui unit différents éléments de la Vie.

J’aime en particulier l’écorce de bouleau: ses mystérieuses lenticelles m’interrogent comme une écriture à découvrir… Et aussi le charbon, énergie fossile héritage de mes ancêtres, les pierres pour leur permanence, les sables pour l’infini…

Depuis de nombreuses années, ces éléments m’insufflent une vision du monde: la Terre n’est pas une boule inerte. Partir à sa découverte, c’est emprunter des chemins où nous pouvons, à chaque pas, prélever des miracles  qui viennent enrichir l’inventaire de ses curiosités. C’est observer et restituer un monde en perpétuelle transformation; lente comme l’érosion, ou radicale comme après un cyclone.

Si les matières et les couleurs changent, la quête de la lumière reste, elle, immuable. Elle donne au tableau sa profondeur où l’horizon des possibles reste ouvert.

 

Naïma Carbonare

Publicités

Une réflexion sur “Changement de site

  1. Je reviens vers vous pour vous proposer une résidence d’artiste du 24 au 28 août pour 900euros/semaine, hébergé, nourri et le matériel à concurrence de 400 euros maximum
    mon tél 06 37 65 41 74
    a bientôt de vous lire car j’ai une autre artiste qui attend la décision?
    salutations
    Christine MARIE, Centre de loisirs intercommunal du val d’Eygues 26110 Nyons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s